C’est devenue une mode de parler d’une personne qu’on déteste en la décrivant comme un ou une pervers(e) narcissique , mais savez-vous réellement reconnaître une personne ayant des troubles de la personnalité narcissique ? Ce que l’on appelle un PN.

La perversion narcissique touche beaucoup plus les hommes que les femmes , mais quand il s’agit d’une femme , c’est encore plus difficile à détecter ce type de comportement
C’est dans la relation de couple , au bout de quelques années que beaucoup de personnes découvrent leur conjoint(e) atteint de ce trouble du comportement ; ou lorsque que vous fréquentez cette personne régulièrement , il peut s’agir de votre patron , d’un collègue, d’un ami ou même d’un membre de votre famille ,

Comment savoir si une personne est dans la perversion narcissique ?

Son portrait-type :

Cette personne au premier abord , est une personne sociable et séduisante ,
Cette personne vit dans le déni , c’est toujours la faute d’autrui et jamais la sienne même si vous lui démontrez par A + B qu’elle a tord , elle préfère faire porter ses responsabilités à quelqu’un d’autre

Quelques exemples : si elle a eu un accident de voiture , ce n’est pas parce qu’elle roulait vite mais parce que la voiture d’en face ne s’est pas rouler , et ne sait pas prendre un virage comme il faut .

Vous vous disputez parce que c’est vous qui cherchez la dispute , vous êtes toujours énervé(e)

C’est vous qui délirez , car vous êtes hystérique où vous n’avez pas les pieds sur terre, elle a tendance à inverser les rôles.

Si vous ne faites plus partie de ses ami(e)s , c’est parce que vous avez été manipulateur / manipulatrice

Si elle vous a trahi sentimentalement , elle n’avouera pas ses actes , c’est un sujet tabou ou alors c’est parce que vous n’avez pas été à la hauteur, Elle est possessive , vous n’avez pas le droit de faire ce qu’elle vous a fait car ce n’est pas comparable à ses yeux, et se vantera de vos erreurs en public pour vous humilier et toujours endosser le bon rôle.

Elle est incapable de reconnaître ses torts , ni d’assumer la responsabilité de ses actes , c’est beaucoup plus fort qu’elle .

Elle vit dans le mensonge , mais il est difficile de reconnaître lorsqu’elle ment , à la différence d’un manipulateur, elle utilise les autres dans son propre intérêt

Elle est incapable de ressentir de l’empathie pour autrui , les autres sont toujours fautifs , bêtes , elle ne se réjouit pas du bonheur des autres car ça ne l’intéresse pas , c’est quelqu’un qui est sans affect , vous n’existez pas ! A contrario ,elle éprouve de la jalousie , de la colère , de la frustration , car dans sa tête c’est elle qui devrait être épanouie ,elle n’est pas consciente du mal qu’elle procure , elle a un besoin d’être admirée , une obsession d’être mis en lumière en société, elle doit être au coeur des conversations

C’est une personne qui a plusieurs facettes et joue plusieurs rôles : quand cette personne est avec ses amis , elle montre l’apparence d’une personne stable , lorsqu’elle se trouve en compagnie de ses collègues , c’est le ou la collègue parfaite , lorsqu’elle est en famille , c’est la personne la plus appréciée et lorsqu’elle est en couple c’est tout le contraire , c’est un bourreau , elle a beaucoup de sautes d’humeur et peut déverser sa rancœur sur ses propres enfants
La double personnalité , lui permet de garder une bonne image extérieure , et se fait souvent passer pour la victime , devant chaque personne , le pervers narcissique adopte un comportement différent

Dans la journée , elle passe d’une profonde colère au rire , avec cette personne on ne sait pas sur quel pied danser

Si vous êtes attentionné (e) , cette personne peut vous faire remarquer que c’est vous qui ne l’êtes pas , un besoin de tout ramener à lui ou à elle de façon naturelle , son but… de vous faire perdre vos repères , créer le doute , retourner votre cerveau en vous vidant de votre énergie et de votre force car le PN s’en nourrit, c’est un (e)vampire énergétique

signification de pervertir : détourner de son sens , de sa mission d’où l’expression « retourner  » le cerveau

Soyez vigilant(e) , un pervers narcissique cherchera à vous isoler , vous accaparer pour lui ou elle seul(e) , le pervers narcissique fera le tri de tous vos amis , surtout ceux qui vous soutiennent sont exclus afin que vous ayez besoin uniquement de ses services

Financièrement , le PN vous tient afin d’accroître son emprise sur vous

 

Quelles sont les causes du PN ?

Les causes de la perversion narcissique sont diverses  et encore inconnues mais on suppose des troubles dûs à l’enfance ( relation père et fils conflictuelle , mère surprotectrice , enfants négligés, enfants avec des responsabilités précoces , enfance perturbante , abus émotif, manque d’affection, pression excessive, manipulation des parents etc), ce qui n’est pas prouvé à ce jour , reste la piste d’un problème neurobiologique ou génétique.

L’adulte à perversion narcissique , plus il prend de l’âge , plus il devient aigri ,
Le PN peut devenir dépressif ou avoir des idées suicidaires, solitaire, abus d’alcool ou drogues , des difficultés relationnelles , il devient de plus en plus agressif verbalement et où physiquement, car le passage à l’acte ne lui fait pas subir de souffrance morale

La plupart des pervers narcissiques sont dans la dépendance affective , ils ont des idéaux bien définis et vivent dans les apparences : une vie de famille , une bonne situation financière et professionnelle mais sont dans leur vie de famille négligeant, autoritaire , difficile à vivre en cohabitation , le PN dévalorise constamment , une soif de satisfaire ses désirs et besoins aux dépens des autres, le PN fait jamais ce qu’il dit.

Derrière l’apparence d’une personne qui semble confiante , se cache une personne avec une faible estime d’elle -même , qui éprouve beaucoup de craintes , même si ces personnes n’ont pas conscience qu’elles font du mal , néanmoins elles comprennent rapidement du pouvoir qu’elles exercent sur l’autre

 

« Leurs proies » …

Les pervers narcissiques sont attirés par des personnes altruistes, humanistes, qui n’aiment pas les conflits , qui ont une faible estime de soi , débordant de joie et d’énergie
Vous perdez votre temps , si vous souhaitez que cette personne puisse avoir conscience qu’elle doit se remettre en question, elle ne changera pas car elle n’en voit pas l’utilité et ne se voit pas comme tel , difficile à soigner , le meilleur moyen pour qu’elle réalise est une psychanalyse avec un professionnel pour l’aider mais bien souvent s’est voué à l’échec

Leurs phrases fétiches qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille , si toute fois , vous n’arrivez pas à démasquer le PN :

1)  « Pourquoi tu t’énerves » ? alors que c’est cette personne qui joue avec vos nerfs
2)  «  Tu ne comprends jamais rien » ou « tu ne comprends pas ce que je t’ai dit »
3)  « Tu ne sais pas faire , laisse tomber » où « ce n’est pas ton domaine, laisse-moi faire »
4)  « T’es folle / fou c’est ce que tu crois , c’est juste dans ta tête
5)  «  Je n’ai jamais dit ça , c’est toi qui dis ça »
6)  «  Tu vas détruire notre relation »
7)  «  Fais des efforts , pourquoi tu réagis comme ça » ?
8)  « T’es toujours en train de crier » ou « voir le mauvais côté des choses »
9)  «  Ne t’en prends pas à moi , je n’y suis pour rien » ou « Tu t’en prends à tout le monde et tu jettes la faute sur moi »
10) « Tu as énormément changé, redeviens comme avant »
11) « Pourquoi tu as faits ça , je te l’avais dit , ca t’apprendras « 
12) « Je t’interdis de l’inviter , sinon la prochaine fois quand tu auras besoin de moi , tu vas comprendre »

Ces phrases toutes faites pour vous rabaisser sont sa seule dimension , il n’est pas tout blanc , ni tout noir , le PN  ne cherche qu’à montrer qu’il est compréhensif , et que votre caractère est insupportable

Apprenez à lui répondre : « que la vie ne se résume pas en une seule phrase »

Le langage à adopter avec un PN pour le déstabiliser

1)  «  Ne t’inquiète pas pour moi, je sais me débrouiller »
2)  «  Quelle est ta demande réelle » ?
3)  «  Chacun sa façon de voir les choses, c’est ton interprétation , pas la mienne »
4)  «  Je ne suis pas ton symptôme , si tu as quelque chose à régler avec ton passé , fais -toi accompagner pour mieux comprendre »
5)  « C’est fort possible mais cela reste ta réalité et non la réalité »
6)  « C’est une interprétation comme une autre »
7)  « Et pourquoi pas » ?
8)  «  Je peux dire oui, si c’est ce que tu veux entendre absolument »
9)  «  Je peux comprendre que tu parle de choses que tu ne connais pas »
10) « Tout est possible mais réfléchis bien à ce que tu vas mettre en pratique »
11) «  Moi , j’aime c’est le principal non » ?
12) « C’est sur je ne suis pas parfait(e) mais qui l’est » ?

Restez flou dans les phrases , souriez à la fin de chaque phrase, restez calme , ne donnez plus de détails , restez évasif , sans vous justifier car le PN voit la discussion comme une compétition, qu’il doit gagner !Vous n’êtes pas au même niveau , pour lui vous êtes à son service , vous lui devez quelque chose , en fixant vos propres limites , en n’accordant aucune attention le concernant car il profite de tout ce qu’il peut pour attirer l’attention sur lui afin que vous compreniez qu’il mérite de l’importance et que c’est votre comportement qui est inadapté

Si vous êtes avec ce genre de personne , il faut avoir à l’esprit que le risque est de tomber en dépression , des idées noires , que vous serez de plus en plus fatigué(e) , ralenti dans vos projets , la meilleure solution reste la séparation !

Parfois , il est impossible de se séparer dans l’immédiat , et cela devient une torture psychologique .

Dans ce cas de figure , il faut absolument travailler votre confiance en vous , apprendre le détachement , ignorer ses dires et ses actions, ne plus rien attendre de cette personne, accepter cette « pathologie » chez elle , et la percevoir comme quelqu’un de malade psychologiquement .
Si vous tentez la contre manipulation , il faut se préparer au rapport de forces et être beaucoup plus fort(e) que celle-ci mentalement car au quotidien, psychologiquement, c’est très lourd à supporter.

Renouer le contact avec votre entourage , soyez le plus possible éloigné de ces énergies, atteignez vos objectifs

Si vous lui faite du chantage en lui disant que vous allez le où la quitter , ou démissionner ,il ou elle rigolera mais si vous reprenez confiance en vous , il ou elle rigolera beaucoup moins car il ou elle perd sa « proie » , vous êtes son objet , sa chose qui satisfait ses pulsions
Prenez conscience , que quoique que vous fassiez , cela ne changera rien , vous aurez toujours des reproches. En prenant de la distance , vous vous mettez à l’abri de  manière à ne pas être affecté.

A long terme , vous vivrez avec de la culpabilité , des idées confuses et enfermé(e)s dans une prison dorée ne sachant plus comment vous en sortir , le sentiment d’étouffement car elle exerce une pression , et si vous n’allez pas dans son sens , elle tente de vous détruire car le manipulateur pervers narcissique ne lâche pas sa proie si facilement et s’il a l’impression qu’elle lui échappe , c’est pire !

* Le problème c’est que le pervers narcissique rend sa victime dépendante, et vous vous demandez pourquoi vous n’avez pas vu ça depuis le début , et quand vous réalisez que vous êtes prisonnier(è)r , il semble trop tard , en réalité il faut vous dire que cette personne qui est entrée dans votre vie peut en sortir , que vous ne méritez pas d’être malheureux(se) mais que vous deviez apprendre à changer votre comportement , comprendre qui vous êtes avec vos qualités , avoir confiance en vous , bannir la dépendance affective et travailler sur la notion d’abandon ou de rejet sinon vous allez perdre le contrôle de votre vie

C’est une fois , avoir pris conscience que vous êtes en présence d’un manipulateur ou après séparation, que vous comprenez réellement pourquoi vous vous êtes rapproché de cet individu

*Continuer de vivre le moment présent sans projets futurs avec cette personne

*Libérez-vous de la culpabilité , en prenant conscience que vous n’êtes pas parfait(e) mais vous faites du mieux que vous pouvez , que vous avez le droit à l’erreur et que vous n’êtes pas responsable de ses humeurs

*Maintenez une vie sociale active( amis, familles, collègues, sorties , sports, loisirs)

*Sortez du silence , parlez-en autour de vous sans afficher un rôle de victime afin de ne pas donner aux autres le pouvoir de jouer un rôle de sauveur ou du persécuteur

*si vous lui faites sentir le rejet ou l’abandon , vous avez déjà réussi à vous imposer c’est que vous êtes sur la bonne voie mais ne cherchez pas à être dans le conflit , l’ignorance est la clé et en pensant à vous et non plus à lui faire plaisir cela reste votre force

* Faites-vous accompagner par un professionnel

* Si votre objectif est de retrouver un emploi car il vous tient financièrement, concentrez-vous sur votre objectif , ne lui accordez pas d’importance et surtout ne lui demandez pas son avis car il vous induira en erreur

* Apprendre à ne plus lui rendre des comptes , gardez un jardin secret car le PN vit dans le contrôle , il sait tout et surveille tout discrètement

* Fixez-vous des limites et respectez-vous afin qu’on vous respecte , affirmez-vous
Mettez-le face à ses réalités ! 

* Gardez à l’esprit , que le PN  n’assumera jamais ses responsabilités, n’ éprouvera  aucune empathie car les autres sont inférieurs à ses yeux

* Si vous êtes en couple et que vous quittez un pervers narcissique , reconstruisez-vous intérieurement , guérissez-vous émotionnellement , avant de vous engager dans une autre relation afin d’éviter de revivre la même expérience

* Si la personne perverse narcissique est un patron ou collègue , cherchez-vous un autre emploi , changez de service ou parlez de ce que vous traversez à des personnes susceptibles d’intervenir

A savoir que lorsque vous utilisez votre intelligence pour déjouer un manipulateur , il ne vous rabaisse plus comme avant , il devient mielleux mais au moins vous pouvez vivre plus sereinement jusqu’ à ce que votre route vous sépare définitivement . Quand il sera démasqué , c’est à ce moment-là qu’il sera déstabilisé.

 

Mnémosyne

Partager

Faites connaitre NatureLPassion à vos amis !